L’histoire du YCPL

L’histoire du YCPL s’inscrit dans l’histoire récente du Port de plaisance de Leucate, lequel est sorti du néant au milieu des années 60 grâce à l’opération d’aménagement touristique du littoral Languedoc Roussillon également connue sous le nom de « Mission Racine ».

Le YCPL c’est mon Club…

Mais avant d’en arriver là… c’est dans les années 80 avec la création de la SNPL, La Société Nautique de Port Leucate, que l’on trouve l’origine du club ! « Fort » d’une dizaine de membres, sous l’impulsion du docteur Ricour, son premier président, le programme du club consistait à organiser deux courses hauturières qui attiraient les
voiliers de Port Camargue à Port Vendres sur un 200 milles en double et un 80 milles en solo. Ces deux courses étaient très appréciées des coureurs du Golfe du Lion et on pouvait déjà voir s’aligner jusqu’à 25 bateaux sur les lignes des départs.

En 1993, Albert Lefeuvre, nouveau président de la SNPL et fin régatier, ajoute au programme du club une dimension « régatière » avec la création du Trophée Ville de Leucate composé de parcours techniques entre 2 bouées. On peut dire aujourd’hui que « l’Ancien jeune président » avait vu juste, car le programme d’alors constitue la base du programme d’aujourd’hui avec un mixe de courses hauturières et de parcours techniques entre bouées permettant ainsi de couvrir tous les domaines de la voile sportive !

René Corbefin rejoint la SNPL en 1986. Il en devient le président en 1997 et avec l’aide de Michel Carrier, son trésorier, dote le club d’un statut d’association d’intérêt général en même temps qu’il le rebaptise Yacht Club de Port Leucate. En 2008, il est élu maire adjoint de Leucate en charge notamment des destinées portuaires et doit céder sa place à Jean-Claude Laparre, jusqu’alors secrétaire du club jusqu’à la prochaine AG.

En 2008, Guy Van Cutsem devient président avec autour de lui une équipe remaniée.Soucieuse de dynamiser le club, cette équipe crée une Commission Sportive et met en place des formations d’arbitres de club qui comptera jusqu’à une quinzaine de participants. Cette commission sportive sera le prélude d’une montée en compétence des skippers ainsi que la montée en gamme des bateaux de régate. Le club se dote d’un zodiac pour dynamiser les parcours techniques.

En 2011, Gérard Lefranc devient le nouveau président et accélère le virage sportif pris par le club. Sous sa présidence, arrive « Noé » le nouveau bateau comité. Un rapprochement avec la FFV et le club de Gruissan est initié pour tenter de faire participer les bateaux aux programmes des deux clubs.

En 2013 le club se cherche un nouveau président. Cela sera une présidente… Clarisse Cervello qui pendant 3 ans animera le club avec à la fois douceur… et fermeté.

En 2016, Philippe Couderc, jusqu’alors vice-président depuis 2011, devient le 6ème président du YCPL avec une ambition forte : développer le club.

Faut-il voir dans cette décennie de « frénésie présidentielle » un gage du dynamisme du club ou bien… un phénomène d’usure du pouvoir ?

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.ycpl.fr/wp/histoire_ycpl/